• 04

    “Lorsqu’un gouvernement commence à essayer de supprimer ou d’éviter la contestation il perd rapidement son autorité morale à gouverner”
    – Mr. Harper, Canadian Press, April 18, 2005
    [Source]

        1. Mr Harper combine des problèmes divers dans des projets de lois « a usages multiples »afin de contourner le processus de revu habituel et vital.
          [Source]
        2. Mr Harper a empêché des fonctionnaires et des scientifiques d’informer le public sur des problèmes clés.
          [Source, Source, Source]
        3. La “Loi sur l’intégrité des élections » votée en 2014, a été un changement fondamental dans la manière dont les élections sont organisées et supervisées. Cela a rendu le vote des personnes qui n’ont pas de pièces d’identité ou qui ont récemment déménagé difficile (environ 120,000 votants entraient dans cette catégorie en 2011).
          [Source, Source, Source]
        4. Cette loi a aussi augmenté les limites des levées de fonds de campagne, restreins les publicités des tierce partis et muselé les l’officier Electoral en Chef en empêchant Elections Canada d’encourager le peuple à voter.
          [Source, Source, Source]
        5. En 2010 Mr Harper a décidé de mettre fin à la loi sur la responsabilité en matière de changements climatiques – un projet de loi vote par une majorité des élus de la Chambre des Communes. Les sénateurs conservateurs ont organisé un vote éclair sans débat afin de faire en sorte que les nombreux opposants ne soient pas présents durant le vote.
          [Source, Source]
        6. Le gouvernement de Mr Harper a audite et menace de réexaminé le statut d’œuvre de charité et le financement des organisations à but non lucratif qui ont critiqué la politique du gouvernement.
          [Source, Source]
        7. Le gouvernement de Mr Harper a fourni aux membres conservateurs du parlement un guide sur la façon de causer des perturbations au sein des comités parlementaires, ce qui inclus des tactiques de retardement, partir tôt ou coacher les interviewé avant les réunions.
          [Source, Source]
        8. En 2004, Mr Harper a déclaré que « les membres du parlement ont le droit de soulever des problèmes par le biais de projets de loi prives et d’exprimer leurs vues personnelles ainsi que celles de leurs constituants. ». Une fois au pouvoir, Mr Harper a fait taire les parlementaires d’arrière-ban.
          [Source, Source]
        9. Le gouvernement de Mr Harper a proposé un projet de loi qui apportait de rares changements rétroactifs à la libération conditionnelle et qui a vu les primo-délinquants condamnés à de la prison après que leur sentence ait déjà été prononcée. Le projet de loi a été déclaré anticonstitutionnel et contraire l’Etat de droit dans la mesure où cela affectait des personnes avant que la loi soit mise en place.
          [Source, Source]
        10. Mr Harper a mis fin au Centre international des droits de la personne et du développement démocratique, une institution respectée au niveau international qui a promu la démocratie et les droits de la personne aux quatre coins du monde pendant vingt-quatre ans.
          [Source, Source]
        11. Le nouveau projet de loi anti-terroriste C-51de Mr Harper fait affront à la Constitution canadienne et à la Charte des Droits et des Libertés. Le projet de loi C51 permets à un certain nombre d’agences et de départements gouvernementaux de partager les informations personnelles des canadiens, étend grandement le rôle du SCRS et permets à la police d’arrêter un individu sans mandat si elle pense que l’individu pourrait commettre un acte terroriste et ce sans contrôle civil approprié.

          [Source, Source, Source]

         

        Est-ce la Canada que vous voulez?

        Obtenez les faits. Votez de manière stratégique.

Comments are closed.