• 03

    ““Votre pays, et plus particulièrement votre parti conservateur, est un phare et une inspiration pour les citoyens de ce pays et du reste du monde” – Mr Harper au Conseil Américain de la Politique Nationale de 1997.

    [Source]

          1. Les prochaines élections, sur 78 jours, seront les plus longues et les plus couteuses de l’histoire canadienne. Ceci permettra à chaque parti de dépenser plus de 50 millions de dollars – le double de la limite pour une période électorale typique de 37 jours.

            [Source Source]
          2. Comme aux Etats-Unis, le poids de la taxation s’est reporté sous la gouvernance de Mr Harper. D’une répartition à part égale entre les entreprises et les particuliers, la majorité des taxes sont désormais payées par les particuliers.

            [Source, Source, Source]
          3. Les nouvelles lois électorales, ne posent aucune limite au montant qu’une tierce partie peut collecter et dépenser avant l’annonce d’une élection. Ces contributions peuvent être versées anonymement aussi bien par des particuliers que par des entreprises.
            [Source Source]
          4. Comme dans la politique américaine, Mr Harper a diffusé a la télévision des campagnes d’attaquant la crédibilité de ses opposants plus d’un an avant les élections utilisant des arguments non étayés. Mr Harper a été le premier dirigeant politique canadien a agir de la sorte.
            [Source Source, Source]
          5. Le gouvernement de Mr Harper a mis en place une législation qui restreint la possibilité que les étudiants, les personnes à faible revenus, the canadiens indigènes et les canadiens résidants à l’étranger ont de voter. Des procèdés similaires ont été utilisés aux États Unis afin de supprimer les votes d’opposition.
            [Source Source Source, SourceSource]
          6. Tout comme les travaux publics entrepris à des fins électorales aux Etats-Unis, le Fond pour le Nouveau Plan Chantier Canada a été présente en 2013 par Mr Harper comme un investissement de 14 milliards de dollars sur 10ans dans les infrastructures canadiennes. Depuis lors, 83% des fonds du projet ont été attribués à des circonscriptions conservatrices.
            [Source, Source]
          7. En 2013, Mr Harper a nommé le juge Marc Nadon à la cour suprême du Canada. Le juge Nadon était principalement connu pour ses prises de position contre le rapatriement d’Omar Khadr de Guantanamo Bay. La cour suprême à voter contre cette nomination parce qu’il ne répondait pas aux critères nécessaires, une première dans l’histoire canadienne. Elément clé : Le système judiciaire ne devrait pas s’assujettir à la volonté du gouvernement en place.
            [Source Source, Source, Source]
          8. Il y a 20 ans, le Canada se plaçait au premier rang du nombre de troupes contribuant aux missions de maintien de la paix de l’ ONU. Mr Harper a mis fin à l’implication des troupes canadiennes dans les missions de maintien de la paix des Nations Unis afin d’apporter un support unilatéral aux actions militaires américaines. Aujourd’hui, le Canada se classe au 65eme rang avec seulement 34 militaires Canadiens participant à des missions.
            [Source Source Source]
          9. Au lieu de maintenir son rôle traditionnel de maintien de la paix, le Canada est maintenant en guerre contre ISIS en Irak et en Syrie et a participé à certaines des batailles les plus lourdes en Afghanistan
            [Source Source Source]
          10. Le taux de criminalité a diminué au cours des deux dernières décennies. En dépit de cela, Mr Harper a mis en place un nombre de lois de « lutte contre le crime », d’une manière semblable au modèle de justice américain., qui a étendu le nombre de crimes punis par des peines minimums obligatoires. Ceci a augmenté les dépenses fédérales correctionnelles de plus de 1.5 milliards de dollars depuis 2002.

            [Source Source Source, Source]
          11. Malgré la baisse du taux de criminalité, la population carcérale canadienne est plus élevée que jamais. En 2013/2014, on comptait 15, 141 prisonniers en pénitencier federal. Ceci affecte les minorités de manière disproportionnée. Les adultes aborigènes représentent près de 25% du total des détenus mais seulement 3% de la population Canadienne.
            [Source Source, Source, Source]

           

          Is this the Canada you want?

          Vote strategically for a responsible federal government.

          Get the facts.

Comments are closed.